Les portiques

On accède aux portiques à partir de la place en gravissant trois marches et, nous en avons désormais la certitude, devant les colonnes de la façade se dressent des socles surmontés de statues.

Ricostruzione grafica del Foro di Augusto dall'ingresso di Largo dei Pantani

La façade se compose d’un seul ordre de colonnes en vieux jaune avec des bases attiques et des chapiteaux corinthiens en marbre Lunensis surmonté d’une frise architrave en blocs séparés.
L’ordre était dominé à son tour par un attique élevé qui contribuait à conférer un aspect élancé aux portiques, qui auraient autrement été écrasés par la hauteur du Temple, et qui était masqué à l’intérieur par un plafond en stuc suspendu. L’attique s’articule en avant-corps saillants soutenant des figures féminines de Caryatides: leur élégante coiffure est sculptée dans un seul bloc avec le tortillon, la kymation ionique et l'abaque imitant un « panier » transformé en chapiteau.
Sur le plan de fond, entre les caryatides, on observe des panneaux quadrangulaires encadrés d’une bande décorée et dans lesquels étaient inscrits des clipeus, éléments circulaires rappelant des boucliers imagines clipeatae – dont le cadre convexe varie avec au moins trois motifs décoratifs différents. 

Foro di Augusto - Attico dei Portici

Foro di Augusto - Facciata e Attico dei Portici