Décoration extérieure du Temple de Mars Vengeur

Le Temple de Mars Vengeur est considéré comme le premier exemple d’application de l’ordre corinthien canonique romain. Soutenu par le haut podium (3,55 m environ) réalisé en blocs de tuf de Grottascura et revêtu de marbre blanc lunensis, le colossal ordre extérieur est ancré au mur en blocs équarris et, comme c'est le cas dans d'autres bâtiments du Forum, témoigne de l’usage de diviser en plusieurs parties les éléments constituant l’entablement. Il est composé de huit colonnes sur la façade et sept sur le côté.

Decorazione esterna del Tempio di Marte Ultore

Les colonnes sont surmontées d'un entablement avec architrave è trois bandeaux divisée longitudinalement en deux blocs, une frise lisse et une corniche à consoles divisée à son tour en trois blocs: le supérieur comprend la sima avec des gargouilles en forme de tête de lion pour l’eau de pluie La recomposition exécutée au Musée permet d’apprécier les rapports et le caractère apotropaïque, souligné par la fixité des yeux grand ouverts et saillants, des têtes félines montant la garde devant le bâtiment sacré. 
Lors des travaux de restauration réalisés en 1988 et en 1996, des traces de peinture ont été dévoilées sur le plafond de la péristasis, sur les caissons aux grandes rosaces centrales et sur les décorations à méandre, du même bleu égyptien que l’on a retrouvé dans la Salle du Colosse. En dépit de la déstructuration précoce du temple (entreprise dès le début di VIe siècle ap. J.C.), , ce qui reste du bâtiment permet d'observer les éléments constitutifs de l’ordre et d’apprécier, d’une part, la réalisation mûre du chapiteau corinthien, et d’autre part un certain archaïsme dans l’exécution des têtes léonines.