La salle du Colosse

Le Colosse était installé sur un haut podium réalisé en blocs de tuf qui avait été conçu et exécuté en même temps que la Salle. Les empreintes des pieds reconnaissables sur le plan supérieur du podium et découpées dans les dalles de marbres phrygien de revêtement démontrent que la figure reposait sur le pied gauche avancé (environ 177 cm de long), alors que le pied droit (166 cm environ) est en arrière, et arrive presque jusqu’au mur qui se trouve derrière. 
 

L'aula del Colosso

Il reste de la statue acrolithe trois fragments en marbre blanc grec insulaire (provenant de l’île de Paros): on reconnaît la main droite qui empoigne un attribut circulaire, la gauche dont on conserve le dos étendu et un segment intérieur du bras droit, peut-être juste au dessus du poignet. Les trois pièces sont façonnées de façon à adhérer à la structure de support de la statue, probablement réalisée en bois et/ou en fer, et conservent la plasticité de la sculpture dans le détail de l’appareil veineux, rendu avec une efficacité et une souplesse extraordinaires. 
La reconstruction de la hauteur de la statue, sur la base de certaines traces présentes sur le mur, était de 11 mètres environ; quant à l'identification, la plus plausible semble être celle du Genius Augusti. Enfin, le mur de fond de la Salle sur lequel se détachait le Colosse était revêtu de dalles rectangulaires en marbre lunensis blanc (au moins jusqu'à la hauteur de la statue colossale) peintes en motifs décoratifs végétaux à la silhouette légèrement curviligne, comme imitant les plis d'un tissu, un drapement illusoire.